Istanbul: The Golden Horn doesn’t mean there is Gold in Bosphorus. Even though…

14 - L Or du Bosphore

Anyone who stays in Istanbul, falls immediately in love with the Bosphorus flowing between the European and the Asian districts of the city. Small “vapurs” cross the strait from one bank to another, regularly announcing their departure in a charming old-fashioned concert of foghorns.
At sunset the place to be is the Golden Horn where all you need is to sit on a terrace and sip raki watching the ballet of boats.
This is where the Flinflins family was enjoying the delights of a family event, yet another opportunity to enrich the saga with a new episode: Gold in Bosphorus!
This time there was a little extra challenge: how to cram everyone into a single image with an easy-to-recognize face in this Hergé’s style so difficult to mimic.
I’m not sure the final result is a satisfactory one ! And unfortunately there was no space left to accommodate some mythical characters – beyond Snowy of course – of Tintin’s adventures. We’ll do better next time!
(To be continued …)

La Corne d’Or ne signifie pas qu’il y ait nécessairement de l’or dans le Bosphore. Quoique …
Toute personne qui séjourne à Istanbul, cède immédiatement aux charmes du Bosphore qui la traverse, séparant la ville Européenne de sa jumelle Asiatique. Les petits « vapurs » qui sillonnent le détroit d’une rive à l’autre annoncent régulièrement leur départ dans un concert désuet de cornes de brumes.
C’est au soleil couchant, à la Corne d’Or qu’il faut s’attarder sur une terrasse et siroter un raki en contemplant le ballet des embarcations.

C’est là que les Flinflins goutaient en famille les joies d’un évènement familial, une occasion supplémentaire d’enrichir la saga d’un nouvel épisode : l’Or du Bosphore !
Avec cette fois un petit challenge supplémentaire : comment caser tout le monde sur une seule image et donner à chacun un physique reconnaissable dans le style épuré si propre à Hergé.
Pas sûr que le résultat soit satisfaisant pour tous ! Et malheureusement plus de place pour loger quelques uns des compagnons mythiques – en dehors de Milou bien sûr – de Tintin.
On fera mieux la prochaine fois !
(A suivre…)