With Tintin, wishing a happy birthday to Spirou (75 years !)

flinflins-75-ans-spirou-loIn the late sixties and seventies, if music fans were divided between Beatles and Rolling Stones supporters, comics readers in France and Belgium were gathered around 2 iconic stars, Tintin and Spirou. Both of them had their own magazine, a weekly content highly expected each week by hundred of thousands of readers at an era with no Internet, no videogames and almost no animated movies and TV for children.

While Tintin was considered as a more educational and serious magazine, Spirou was more humoristic with its emblematic hero designed by Franquin.

Flinflin was lucky since he was a subscriber to Spirou while his cousin in the flat above him used to read Tintin magazine, which allowed the two of them to mix both cultures and spend countless hours reading subversive literature.
Anyway, It’s still difficult to get the idea that Spirou is 75 years old !

Avec Tintin, pour célébrer l’anniversaire de Spirou (75 ans !).
À la fin des années soixante et soixante-dix, si les fans de musique se divisaient entre supporter des Beatles ou des Rolling Stones, les lecteurs de BD en France et en Belgique s’affrontaient autour de 2 stars emblématiques: Tintin et Spirou . Tous les deux avaient leur propre magazine, une production hebdomadaire très attendue chaque semaine par des centaines de milliers de lecteurs à une époque sans Internet, sans jeux vidéo et où les films d’animation et la télévision pour les ados se faisait rare.
Alors que Tintin était plutôt considéré comme un magazine plus pédagogique et sérieux, Spirou cultivait l’humour avec son héros emblématique dessiné par le génial Franquin.

Flinflin avait de la chance car, s’il était abonné à Spirou, son cousin dans l’appartement au-dessus recevait le magazine Tintin, ce qui leur permettait de biberonner les deux cultures et de gaspiller des heures de lecture subversive.
Il reste qu’il est quand même difficile de se faire à l’idée que Spirou a 75 ans !

Advertisements

Celebrating Spirou’s 75th birthday with Tintin (first sketch)

Flinflin & Spirou's birthday lo

Yesterday, the Flinflins’ kids have received their copy of the Spirou magazine, like every week. But this week, this issue is special: it is dedicated to Spirou’s 75th birthday with a lot of contributions of comics authors.
If you don’t know who Spirou is, i really recommend you have a careful look to it by opening one of his numerous album. Worth it ! But i’ll talk more about Spirou in a future post.

Spirou bandeau
Spirou has been a very close friend of every member of the Flinflin tribe since their youngest age, so we could not miss to celebrate this event.
Here is a preview of the very first draft.

Fêter le 75e anniversaire de Spirou avec Tintin

Hier, les enfants Flinflins ont reçu, comme chaque semaine, leur exemplaire du magazine Spirou. Mais cette semaine, un numéro spécial célèbre le 75e anniversaire de Spirou, avec des contributions originales de nombreux auteurs de bandes dessinées.
Si vous ne savez pas qui est Spirou, je vous recommande vivement de combler ce manque en ouvrant l’un de ses albums. Cela vaut vraiment le coup. Mais j’aurai l’occasion de parler plus longuement de Spirou dans un prochain post.
Spirou a été, bien sûr, un ami très proche de tous les membres de la tribu Flinflin depuis leur plus jeune âge. Aussi, nous ne pouvions pas manquer de célébrer cet événement.
Voici, en avant-première, la toute première esquisse.

Porto – Why would Haddock drink only whisky?

26 - Escale à Porto crayonné loIt’s not that easy to stop and draw on a inspiring location when you travel with your (numerous) family. You’re taking a serious risk of reaching a diplomatic incident, after a few minutes left ! So, Flinflin manages to travel with a camera, capturing here and there the small details that will help him drawing a pastiche of Tintin cover, an iconic memory of the trip. Overtime, It has become a recurring joke in the family ; Every time the Flinflin tribe turns back, Flinflin has disappeared, caught by the exoticism of Azulejos.

But what about Haddock and his Porto? I know.  Be patient, this story is to be continued in the next episode, once the drawing is more advanced. Meanwhile, you can have a look to some of my travel sketches in Portugal.

Haddock ne boit-il vraiment que du Whisky ?

Difficile lorsque l’on voyage en famille, de s’arrêter pour dessiner sur un lieu qui vous inspire. On prend un risque sérieux d’incident diplomatique, passé quelques minutes ! Du coup, Flinflin a pris l’habitude de voyager avec un appareil photo, pour engranger ici et là les petits détails qui lui permettront de restituer au retour un pastiche de couverture de Tintin emblématique du voyage.

C’est d’ailleurs devenu, avec le temps, une plaisanterie familiale récurrente ; Il suffit que la tribu familiale se retourne et déjà, Flinflin a disparu, happé par l’exotisme d’un Azulejos.

Certes me direz vous, mais Haddock et son Porto ? Et bien, à suivre dans un prochaine épisode, lorsque le dessin sera plus avancé. Mais d’ici là, vous pouvez toujours retrouver quelques dessins extraits de mes carnets de voyage au Portugal.

A conversation with Danny Gregory on “An Illustrated Journey”

I had a long conversation with Danny Gregory about “An Illustrated Journey”, his latest book.  An Illustrated Journey is all about travel journals. Danny has brought together 40 of his favorite artists and invited them to share their experiences, their sketchbooks, and detailed descriptions of their media and techniques.

http://dannygregory.wordpress.com/2013/03/14/a-conversation-with-jean-christophe-defline-from-an-illustrated-journey/

Danny has very kind words on my work.

“Like me, Jean-Christope Defline is not a professional artist. He’s a businessperson and a family man.  But when he hits the road, man, he makes beautiful things. He loves to experiment with media and I am especially fond of his experiments with kraft paper. See more on one of his blogs. J-C loves Tintin as much as I do and he has taken it a step further. Every trip he takes with his family is turned into the cover of a Hergé style book.”

AIJ Flinflins lo

I really enjoyed talking with Danny about Draming. And if you don’t know Danny Gregory, i recommend you visit his site. You’ll find  plenty of sources of inspiration

Une conversation avec Danny Gregory à propos de “An Illustrated Journey”

J’ai eu une longue conversation avec Danny Gregory à propos de “An Illustrated Journey”, son dernier livre.” An Illustrated Journey” est un livre consacré aux carnets de voyage. Danny a rassemblé 40 de ses artistes préférés (flatteur!  )et les a invités à partager leurs carnets de croquis, y livrer leurs expérience avec de détails sur les techniques qu’ils  

Danny a en plus la delicatesse d’avoir des mots très attentionnés sur mon travail.

«Comme moi, Jean-Christophe Defline n’est pas un artiste professionnel. C’est un homme d’affaires et un père de famille nombreuse. Mais quand il prend la route,  j’aime vraiment ce qu’il fait. Il aime jouer avec les médias et je suis particulièrement friand de ses expériences bicolores avec du papier kraft que l’on peut retrouver sur l’un de ses blogs. JC est un fan de Tintin comme moi et pousse sa passion un cran plus loin en restituant chaque voyage qu’il fait avec sa famille en une couverture d’un album de Tintin dans le style Hergé.”

J’ai vraiment beaucoup apprécié cet échange avec Danny. Et si vous ne connaissez pas Danny Gregory, je vous recommande de visiter son site. Vous trouverez beaucoup de sources d’inspiration